Une petite souris à l’école: petit florilège de fin d’année…

 

Allez, pour fêter la fin de l’année 2017, riche en événements et surprises en tout genre, la Petite Souris vous a concocté un petit florilège de mots d’enfants pris au vol… 

 

 

Néologisme

Pendant la récréation:

"Maîtresse, maîtresse, viens vite! Il y a une dispussion entre Jordan et Mohamed."

Où quand la discussion s'envenime et tourne à la dispute...

 

Dialogue de sourds


Margot, 7 ans, toute excitée, annonce à son maître:

" Hé tu sais, pendant les vacances, hé ben, je va aller à Disney Land!"

" Je vais aller à Disney Land! " rectifie l'enseignant.

" ça alors! Toi aussi?"

 

Maîtresse fossilisée.


Un élève a apporté des fossiles pour les montrer à la classe. 
La maîtresse en explique l'origine, il y a des millions d'années, bien avant l'existence des dinosaures. Mamadou, éberlué, dit alors: "Même toi, maîtresse, tu n'existais pas?"

 

La diplomatie? Tout un art!

En rédaction, des enfants de CE1 doivent se décrire physiquement en donnant un maximum de détails, tout en restant anonyme. Car une fois la description terminée, les feuilles seront mélangées par la maîtresse puis redistribuées et les élèves devront essayer de deviner qui se cache derrière chaque portrait. 
Sans hésitation, Jordan se décrit comme grand et costaud. Sauf qu'en réalité, il est tout petit, c'est même le plus petit de la classe... La maîtresse lui explique que les autres ne vont pas pouvoir le reconnaître s'il ne donne pas de détails exacts. Et puis d'ailleurs, ce n'est pas grave d'être petit, chacun grandit à son rythme, regarde, elle-même est petite de taille et pourtant elle est une adulte, c'est comme ça, on est comme on est etc... etc...

Oui, mais toi c'est normal, rétorque le petit, c'est parce que tu es vieille, tu rétrécis!

 

Se fondre dans le moule...


Au retour de la cantine, la maîtresse demande à l'une de ses petites élèves ce qu'elle a mangé.

"Des radis avec du beurre, du poisson avec de la juliette de légumes, du fromage et du gâteau..."

"De la julienne de légumes. A moins que tu n'aies mangé notre Juliette à nous? " rectifie la maîtresse en riant. " En tout cas, ça avait l'air d'être bon, tu as aimé?"

La petite hoche la tête avec vigueur:

"Oui c'était trop bon mais j'ai fait comme si j'aimais pas."

"Tiens ! Et pourquoi donc?" s'étonne la maîtresse.

"Bah, parce que toutes les copines qui étaient à ma table, n'aimaient pas, elles..."

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *