Temps troublés

On se croirait dans un roman de science fiction. Un virus invisible qui met toute l’humanité à genoux en quelques semaines… Sans vouloir verser dans le sensationnel, on songe inévitablement à des romans comme  » Le Hussard sur le toit » de Giono ou « La peste » de Camus.

Autrefois c’étaient les épidémies de peste, de variole et on ne savait pas comment s’en prémunir ni s’en défendre. On parlait alors de fatalité et de punition divine… l’humanité vivait dans la peur, la vie ne tenait qu’à un fil à bien des égards…

Les connaissances ont bien évolué depuis et pourtant ! Ce qui se passe en ce moment est une puissante leçon d’humilité. On a tellement tendance à l’oublier, parfois : que l’humanité est vulnérable, elle aussi…

Hier je me suis promenée dans la campagne, jusqu’au coucher du soleil. La lumière était magnifique. Le calme et la sérénité, absolus.

La nature, cet ultime refuge.

Alors se le dire maintenant, pour ne pas oublier lorsque tout ça sera un jour derrière nous (car ne nous faisons aucune illusion : nos vieux travers et nos mauvaises habitudes reviendront très vite, hélas ) il faudra tout mettre en oeuvre pour la protéger elle aussi. On dépend tellement d’elle et on en a tellement besoin, ne serait-ce que pour survivre…

Et en attendant des jours meilleurs, tachons de nous apporter mutuellement un peu de beauté, de poésie, de sérénité, parce qu’on va en avoir grandement besoin…

Protégez-vous bien, vous et votre entourage. Prenez soin de vous et bon courage. A très bientôt…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *