Petits moments de grâce

J'adore écrire face à la fenêtre. Pleine vue sur mon jardin, je me laisse distraire par le ballet incessant des oiseaux, mésanges bleues ou charbonnières, pinsons, moineaux, rouge-gorges, étourneaux, pies, pigeons ramiers.

Chacun a ses habitudes, ses bonnes et ses mauvaises manières. Il y a les délicats qui trient les graines, les polis qui savent attendre leur tour, ceux qui font une razzia et en mettent partout, les rentre-dedans et les sans-gênes - ne surtout pas se fier à la taille! -  les farouches et les téméraires...

Et parmi eux, il y a un roi, aux couleurs sublimes,  solitaire et libre. Un pic vert.

Il n'est arrivé que depuis quelques mois. Je suis tombée sous le charme.

Depuis, on joue à cache-cache, tous les deux. Moi à l'affût avec mon petit appareil photo au zoom dérisoire... Lui, toujours aux aguets, prêt à s'envoler à la moindre alerte, dans un incroyable tourbillon de vert, de bleu et d'orange.

Mais hier après-midi, j'ai réussi! Déjà prêt à se sauver, sa tête tournée vers moi, conscient de ma présence, mon bel oiseau m'a accordé quelques instants de grâce. Puis s'est envolé, jusqu'à sa prochaine visite...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *