Retour de vacances

Retour de vacances

A chaque retour de vacances, c’est le même rituel en classe, histoire de reprendre le chemin de l’école en douceur et de se ménager une petite transition avant la reprise du travail : les enfants peuvent raconter aux autres ce qu’ils ont fait pendant les vacances. Une forêt de mains s’élève alors aussitôt, frétillantes et impatientes. Des Moi ! Moi ! Maîtresse ! fusent de partout, certains grimperaient sur les chaises ou les tables ; pas facile qu’on a 6-7 ans de respecter la parole d’autrui et d’attendre son tour ! Il y a les moulins à paroles, les timides et les « amnésiques » aussi. Mais dans tous les cas, leurs souvenirs de vacances ne sont pas toujours ce que l’on imagine et réservent parfois quelques petites surprises…

Commence Mathias, qui pris de frénésie, gesticule les deux mains en l’air, de peur que la maîtresse ne le voie pas. « C’était trop bien ! J’ai été au cinéma et j’ai mangé du pop corn! J’ai dormi chez mon cousin qui avait la gastro et qui a vomi partout ! J’ai mangé une pizza énorme dans un restaurant. J’ai fait du vélo. J’ai changé la couche de mon petit cousin qui vient de naître. »

Murmures impressionnés dans la classe, on commente à voix basse, on l’envie : tout ça, tout ça ?! Il faut attendre le retour au calme pour écouter Justine, sa voisine, qui déclare avec émerveillement:

– J’ai été dans un hôtel.

Hôtel. Mot à la fois mystérieux et exotique à souhait. Toute la classe en est baba.

La maîtresse : « Oh bien ! C’était à quel endroit ? »

Justine hausse les épaules sans se départir de son sourire béat : « Je sais pas. »

– C’était loin d’ici ? Vous avez pris la voiture ? Le train ?

– Je sais plus.

– C’était au bord de la mer ?

– Non. Mais on a mangé des croissants au petit déjeuner.

« Waouh ! » s’exclame la classe.

Jasmine enchaine : « J’ai été à la piscine. »

– Tous les jours ?

– Non. Une seule fois.

– Et qu’est-ce que tu as fait d’autre ?

– Me rappelle plus.

– Moi aussi j’ai été à la piscine, mais avec le centre aéré, intervient Paulo. Et j’ai vu Camille et son papa dans les vestiaires, qui était en maillot de bain !

La classe en chœur lâche un oh ! impressionné, suivi de quelques gloussements.

La maîtresse : « C’est normal, en général, on ne se baigne pas tout nu. »

Explosion de rires dans la classe. Il faut attendre quelques minutes pour le retour au calme. Vient le tour de Martin de prendre la parole, tout fier : « Hé ben moi, j’ai été faire les courses avec ma maman au supermarché. Et elle m’a acheté des chewings gums à la fraise. Après… J’ai regardé la télé. Après… j’ai joué à la tablette…Après… Après…»

Des « moi aussi » jaillissent aussitôt en cascade, tout excités, chacun embrayant sur ses dessins animés préférés, sujet ô combien intarissable…

– Émile vous attend pour parler de ses vacances. On l’écoute ! intervient la maîtresse.

-J’ai mangé au Macdo, annonce celui-ci.

– Oh trop de chance ! s’écrient les copains envieux.

– Et tu as fait autre chose ?

– Non, c’est tout.

Mathias, bien qu’il ait déjà parlé, fait encore des bonds sur sa chaise, les mains en l’air, la mine suppliante. N’y tenant plus, il lâche :

– Maîtresse, Maîtresse ! J’ai oublié de dire que j’avais aussi fait du roller avec mon papa, même qu’il est tombé !

-Hé, tu m’as volé ma parole! proteste Amandine. Alors moi, j’ai été chez mon papy et ma mamie. J’ai ramassé le fumier avec un grand râteau qui était super lourd ! Et c’est moi qui allais chercher les œufs des poules !

– Ça t’a plu ?

La petite hoche la tête, les yeux brillants de fierté.

Adrien : « Moi, j’ai été au parc faire du toboggan, je peux y aller tout seul car c’est pas loin de la maison. Et j’ai joué au ballon. »

– C’était bien alors ?

– Non. J’aime pas les vacances.

– Pourquoi ?

– Parce que je m’ennuie. Je préfère l’école.

– Hé ben moi, je suis allé à la bibliothèque et j’ai pris le bus avec ma mamie parce qu’elle sait pas conduire ! C’était trop bien! annonce Lucas.

Nicolas bombe le torse quand vient son tour de parole et d’une voix forte, déclare:

-J’ai été chez mon papa. On a été au cinéma voir « Terre Brûlée, la fin de l’humanité ».

– Mais ce n’est pas un film pour enfant, ça ! objecte la maitresse tandis que les autres élèves, toutes antennes dressées, se taisent brusquement.

Douze paires d’yeux convergent vers Nicolas, qui sourit tout faraud. On entendrait une mouche voler… Le petit garçon hausse les épaules avec nonchalance et répond:

– Mais si ! C’est une histoire de zombies trop géniale !

– Mmm…

– Bah moi, j’ai été malade. J’ai eu la grippe, se désole Lucie.

-Moi aussi, renchérit Lison. J’ai eu beaucoup de fièvre.

– Ah oui, j’ai oublié de dire: j’ai été à la mer avec ma tata qui est aussi ma marraine ! intervient à nouveau l’intarissable Mathias. Et on a mangé dans un restaurant portugais. J’ai mangé du poulet et des frites! C’était trop bon!

– Oh la, la, tout ce qu’il a fait Mathias… chuchote-t-on partout, avec envie.

– Hé c’est à moi de parler! remarque Ludivine. Moi aussi j’ai vu ma tata ! Elle nous a présenté son nouveau fiancé ! Mais j’ai oublié son nom.

La maîtresse : « Oui, Arthur, tu veux raconter quelque chose ? »

Le petit garçon hoche la tête, un sourire jusqu’aux oreilles et … reste muet.

– Qu’est-ce que tu voulais dire ?

-Je sais plus…

– Pas grave. Tu nous le diras plus tard…

D’autres doigts fusent, toujours aussi frénétiques.

Cela pourrait ainsi durer la matinée, tous les enfants se sont exprimés, peu ou prou, il est temps maintenant de se mettre au travail, n’en déplaise à… Mathias qui gigote à nouveau sur sa chaise, la main levée : « Maîtresse, j’ai aussi oublié de dire que… »