Les doigts rouges

Les doigts rouges

Une maîtresse « volante » est appelée un matin pour faire un remplacement en CP.   L’enseignante de la classe a une passion rigolote: les gadgets en tout genre, décoratifs, ludiques, malicieux. Son bureau en est plein. De quoi susciter l’envie des élèves… Pour la correction du travail écrit, elle utilise des petits tampons exprimant différentes émotions pour encourager et stimuler les élèves : tête couronnée, tête avec des yeux en forme de coeur ou de fleur quand c’est très bien, tête qui grimace ou qui tire la langue quand ça laisse à désirer.  Les enfants en raffolent.

En bonne maîtresse remplaçante qui sait s’adapter, la collègue se prend au jeu et utilise les tampons pour ses corrections. Puis, le soir, les cahiers finis, elle range scrupuleusement le bureau, chaque objet à sa place, avant de partir.

Le lendemain matin, de retour dans la classe, elle perçoit un changement sur le bureau mais quoi? Impossible à dire. Ce n’est qu’au moment des corrections, sur le temps du midi, qu’elle constate avec effroi que  les tampons et l’encreur rouge ont disparu! Sueurs froides, bureau fouillé de fond en comble, impossible de remettre la main dessus. N’ayant pas pu disparaitre tout seuls, une seule explication: quelqu’un s’est servi…

Les élèves reviennent de récréation. Débute un interrogatoire serré, déballages des cartables, en vain, rien que des mines innocentes. En désespoir de cause, ultime tentative de la maîtresse: elle suggère au responsable de remettre tout le butin à sa place, ni vu ni connu, dès qu’il en aura le courage.

Une nuit passe. Et miracle, au petit matin: les tampons et l’encreur sont revenus sur le bureau! Dans un piteux état et jetés pêle-mêle, certes, mais bien là!

Dans la classe, rien que des mines  ébahies par le retour merveilleux des objets; c’est presque de la magie: abracadabra, escamotés, restitués! Incroyable!

Du voleur, on ne saura rien et il ne se manifestera pas… si ce n’est le bout des doigts tout rouges d’une certaine élève… Mais on fera comme si…