Du côté des maitresses par le petit bout de la lorgnette…


Comme promis, voici de nouvelles petites anecdotes en forme de clins d’oeil du côté des maîtresses par le petit bout de la lorgnette!  Où il est cette fois-ci question de logique un peu déroutante, de réflexe malencontreux et de pleins d’autres choses encore!  Bonne lecture!

 

A comme C’est dans l’Air du temps

Une classe de CE1 en visite dans un château fort. Le guide montre aux élèves différents dessins dont l’un représentant un chevalier. Il leur demande de nommer les différentes parties qu’ils reconnaissent tous assez facilement: le bouclier, l’épée… Mais quand il s’agit de désigner  l’armure, gros silence parmi les élèves. Bah alors? Pourtant, on l’a dit et redit? On en a déjà parlé, c’est bête comme tout! C’est une ar……. Une petite voix claironne alors: « C’est un gilet pare balle? »

D comme Déformation professionnelle

Parfois, en fin de journée, avec la fatigue, il arrive que la main de la maîtresse fonctionne en mode automatique. Gare alors aux impairs! Ce jour-là, quelques cahiers de correspondance attendent sur le bureau: des mots de parents à lire et auxquels il faut répondre un peu dans l’urgence. Quand soudain, dans le tas, surgit une faute d’orthographe, qui clignote comme un gyrophare : « merçie beaucoup »!  Merci avec un  ç  et un e à la fin??!!!  Ni une ni deux, la main super bien dressée réagit au quart de tour: elle attrape  le stylo rouge, barre et corrige ! Hop! Voilà! Mission accomplie ! La main est contente d’elle. Mais je vous laisse imaginer la tête de la maîtresse quand elle réalise soudain sa bévue… ainsi que sa piètre et désastreuse tentative pour rattraper (vainement) le coup avec un peu de Blanco…Aïe aïe aïe…

L comme Logique???

Des élèves de CE1 sont en train d’apprendre qu’il faut mettre un au nom quand celui-ci est au pluriel, sans oublier que le nom et son déterminant doivent être toujours accordés. Par exemple, une fleur deviendra des fleurs au pluriel. La maîtresse a bien répété, expliqué, montré. La classe assure, solennelle  : « Oui, maîtresse, on n’oubliera pas le S!!! » Et tout le monde de se mettre au travail dans son cahier. Puis vient le moment de la correction. Et là, grosse surprise pour la maîtresse: ça oui, il n’y a pas à dire, les élèves n’ont pas oublié le sacro saint S! Et chez certains, Un chat est devenu Uns chats et la poule est devenue las poules (Olé!!!)!

S comme Sacerdoce

Exceptionnellement, il arrive que le mari de la maîtresse pose une journée de RTT pour accompagner  leur enfant en sortie scolaire. ça sera sympa: juste un petit groupe d’enfants à encadrer sur des ateliers sportifs, puis une balade et un pique-nique bucolique…  Mais de retour de la (longue) sortie,  le mari de la maîtresse a perdu un peu de sa vaillance et de son enthousiasme: il avoue même avoir la tête en quatre épisodes!! Epuisé, rétamé, complètement cuit. Allongé sur le canapé. Et admiratif: comment sa femme fait-elle pour supporter un tel bruit toute la journée?!! Voilà un métier qu’il ne pourrait pas faire! Et le mari de décrire les caprices de Jordan, les colères de Louanne, Adrien qui n’en a fait qu’à sa tête, Justin qui n’écoutait aucune consigne, les disputes à gérer, le bruit et l’agitation omniprésents. Oreille compatissante de l’épouse, hummmm,  mais jubilation secrète :  hé oui… et  comme ça fait du bien à entendre…!

PS: L’occasion ici de remercier les parents qui se rendent disponibles pour accompagner les sorties car ce sont souvent les mêmes et sans eux, ce ne serait pas possible…

 

Pour lire ou relire d’anciennes chroniques, cliquez ICI !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *