Du côté des maîtresses, par le petit bout de la lorgnette…

Bonjour à tous! Du côté des maîtresses vues par le petit bout de la lorgnette revient cette semaine avec trois nouvelles anecdotes: et pour commencer une histoire de GROS sous! Bonne lecture et bon WE ensoleillé j’espère…

 

 

J comme Jackpot !

(Ou comment apprendre aux enfants la notion de l’argent…)

Ce matin, en classe, Jules, 7 ans annonce tout fier qu’il a perdu une dent et montre le trou dans sa bouche. Pour l’occasion, la petite souris lui a glissé 2 euros sous son oreiller. 2 euros, c’est généralement le forfait pratiqué. Aussi, lorsque vient le tour de Marc annonçant qu’il a perdu lui aussi une dent et que la petite souris, pour la peine, lui a mis un billet de 20 euros sous l’oreiller, spontanément c’est un tollé dans la classe. Mines stupéfaites,  murmures désapprobateurs, « 20 euros!!!! », la classe est littéralement ébahie, jusqu’à ce qu’un copain scandalisé lâche tout haut ce que tout le monde pense tout bas: « 20 euros, c’est trop pour la petite souris…c’est pas normal! »  C’est sûr, que ça fait cher la dent, songe la maîtresse qui en son for intérieur, ne peut s’empêcher de calculer la somme gagnée au final ! A ce rythme, c’est même carrément le jackpot ! Quant à la petite souris qui passait par là, n’en parlons pas, elle a frôlé la syncope…

O comme Orchidée

Des CM2, en classe verte dans le Vercors, au mois de mai. La majorité n’a encore jamais quitté son quartier : Paris, Porte de la Chapelle, le périphérique, les grandes tours, le béton partout. Alors autant dire que lorsque les enfants découvrent tout cet espace, grandiose, la montagne, sa flore et sa faune, c’est  une révélation. Au cours d’une randonnée,  la maîtresse explique qu’on n’a pas le droit de cueillir certaines fleurs,   surtout les orchidées, car elles sont protégées.  « Des orchidées? Comme celles qu’on trouve chez Jardiland? » « Non… pas tout à fait! » A quatre pattes dans les hautes herbes, le nez collé  sur les fleurs, les élèves écoutent les explications de la maîtresse avec attention. Il faut dire qu’ils se trouvent au milieu d’une quantité et d’une variété impressionnante d’orchidées sauvages à faire pâlir tous les botanistes. Toutes plus belles et délicates les unes que les autres. Et parmi elles, la mythique, rarissime, sublime « Sabot de Venus ».  LA PERLE RARE. Et alors que la maîtresse leur explique qu’on peut encourir une amende si on en cueille, une voix toute excitée retentit subitement dans leur dos. C’est Mohamed, qui déboule en brandissant tout fier un bouquet de fleurs :  » Maîtresse, je t’ai fait un bouquet! C’est pour toi! » Oooohhhhh Mohameeeeeed…… Ce jour-là la maîtresse faillit en tomber à la renverse. ça oui, Mohamed avait fait un magnifique bouquet… d’orchidées, dont une Sabot de Vénus…

O comme Oups

Ah, il n’y a pas à dire, parfois,  certaines répliques d’enfants valent leur pesant d’or, de par de leur spontanéité … Vendredi soir, avant de quitter l’école, Kevin est tout fier de dire à sa maîtresse qu’il va aller pêcher dimanche avec son pépé. Un événement attendu depuis longtemps. Le lundi matin, au moment de l’accueil, la maitresse lui demande donc s’il a attrapé beaucoup de poissons. « Bah en fait, j’y suis pas allé, maîtresse. Pépé avait trop bu… » Oups…

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *